Biomètre de Bovis : Mesurer le taux vibratoire des lieux et des objets

[breadcrumblist]

L’énergie est au cœur de nombreuses discussions, tant sur le plan scientifique que spirituel, le biomètre de Bovis se présente comme un outil intrigant permettant de mesurer le taux vibratoire des lieux et des objets qui nous entourent.

L’univers vibratoire selon Bovis : mesurer l’énergie des lieux et objets

Créé au début du 20ème siècle par Alfred Bovis, ce biomètre est basé sur une échelle de mesure qui vise à quantifier l’énergie vitale présente dans un environnement donné, qu’il s’agisse d’un lieu, d’un objet, ou même d’un être vivant.

energie-bovis
Prendre conscience des énergies qui nous entourent pour mieux vivre

Le taux vibratoire, exprimé en unités Bovis, serait ainsi capable de nous renseigner sur la qualité énergétique d’un lieu ou d’un objet, influençant potentiellement notre bien-être et notre santé. De la qualité de l’eau que nous buvons à l’énergie dégagée par un lieu sacré, le biomètre de Bovis offre une grille de lecture pour appréhender le monde sous un angle différent, plus subtil et vibratoire.

Qu’est-ce que le taux vibratoire selon Bovis ?

Le taux vibratoire selon Bovis est une notion qui se rapporte à une échelle de mesure créée par Alfred Bovis au début du 20ème siècle. Cette échelle, exprimée en unités Bovis (UB), vise à quantifier l’énergie vitale présente dans un environnement donné, qu’il s’agisse d’un lieu, d’un objet, ou même d’un être vivant.

Selon les sources, les êtres humains ont des taux vibratoires qui peuvent varier considérablement, généralement observés entre 6 000 et 15 000 UB, bien que la fourchette originellement établie par Bovis était de 6 500 à 9 000 UB. Il est à noter que la valeur moyenne pour le vivant en général est souvent citée comme étant de 6 500 UB.

Pour mesurer le taux vibratoire, on utilise généralement un pendule que l’on place au niveau du zéro de la règle ou du point central du cadran du biomètre de Bovis. Ensuite, on pose mentalement une question pour obtenir une mesure. Les unités Bovis permettent ainsi de renseigner sur la qualité énergétique d’un lieu ou d’un objet, influençant potentiellement notre bien-être et notre santé.

Par exemple, il est dit que la qualité de l’eau que nous buvons, l’énergie dégagée par un lieu sacré, ou encore l’état énergétique ou spirituel d’un individu peuvent être appréhendés grâce à cette grille de lecture. Cependant, il est important de noter que cette échelle et les méthodes de mesure associées sont sujettes à controverse et ne sont pas reconnues scientifiquement.

Elles s’inscrivent davantage dans une démarche spirituelle et ésotérique, cherchant à appréhender le monde sous un angle plus subtil et vibratoire.

Quels sont les avantages de connaître le taux vibratoire d’un lieu ou d’un objet ?

Connaître le taux vibratoire d’un lieu ou d’un objet peut présenter plusieurs avantages, notamment dans le domaine du bien-être et de la spiritualité. Voici quelques points que j’ai pu identifier à partir des premiers résultats de la SERP Google :

  1. Harmonisation Énergétique : Connaître le taux vibratoire permet d’harmoniser l’énergie d’un lieu ou d’un objet, favorisant ainsi un environnement plus serein et équilibré. Cela peut être particulièrement bénéfique dans des espaces de vie ou de travail
  2. Bien-être et Santé : Un taux vibratoire élevé serait associé à des états de joie et de bonheur, et pourrait donc contribuer à améliorer le bien-être et la santé des individus qui résident dans des lieux à haute vibration ou qui utilisent des objets à haute vibration.
  3. Aide à la Méditation et aux Soins Énergétiques : Les praticiens de soins énergétiques utilisent souvent le taux vibratoire pour optimiser leurs soins et créer un environnement propice à la méditation et à la relaxation.
  4. Qualité de Vie Améliorée : Savoir élever son taux vibratoire peut conduire à une vie plus douce, remplie de bonheur et de quiétude, en créant une harmonie entre l’individu et son environnement.
  5. Optimisation de l’Espace de Vie : Connaître le taux vibratoire d’un lieu peut aider à optimiser l’espace de vie, par exemple en choisissant des objets harmonisants comme ceux basés sur le symbole de la Fleur de vie pour équilibrer l’énergie des lieux.

Il est important de noter que la notion de taux vibratoire et l’utilisation du biomètre de Bovis s’inscrivent dans une démarche spirituelle et ésotérique, et ne sont pas reconnues par la communauté scientifique. Ces pratiques sont donc sujettes à interprétation et doivent être abordées avec un esprit ouvert et critique.

Quels sont les objets et lieux qui ont le plus haut taux vibratoire selon l’échelle de Bovis ?

il est indiqué que les lieux et objets ayant le plus haut taux vibratoire selon l’échelle de Bovis sont souvent associés à des lieux sacrés et à des éléments naturels de haute qualité. Voici quelques exemples :

Lieux sacrés

Certains lieux sacrés sont connus pour avoir un taux vibratoire très élevé. Par exemple, le site du Machu Picchu au Pérou aurait un taux vibratoire de 4 millions et demi d’unités Bovis, ce qui est considérablement élevé .

Hauts lieux spirituels

Les hauts lieux spirituels, tels que les sites de pèlerinage et les lieux de culte, peuvent également présenter des taux vibratoires très élevés. Il est mentionné que certains de ces lieux peuvent atteindre plus de deux millions d’UB .

Objets spirituels

Bien que les sources ne donnent pas d’exemples précis d’objets, il est plausible que des objets spirituels ou sacrés, tels que des talismans ou des objets bénis, puissent avoir un taux vibratoire élevé.

Éléments naturels de haute qualité

Les éléments naturels tels que des pierres précieuses, des cristaux ou des aliments de haute qualité peuvent également présenter des taux vibratoires élevés, contribuant ainsi à un meilleur bien-être et à une harmonie énergétique.

Il est important de noter que la mesure du taux vibratoire selon l’échelle de Bovis est une pratique qui s’inscrit dans une démarche spirituelle et ésotérique, et n’est pas reconnue par la communauté scientifique. Les taux vibratoires mentionnés sont donc sujets à interprétation et peuvent varier en fonction des individus et des méthodes de mesure utilisées.

 

Laisser un commentaire